• MCA-USMA opération rachat

    MCA – USMA : A qui sourira la 53e ? 
    Lundi, il s’agira du 53e derby entre les deux équipes en nationale une. A l’aller, l’USMA et le MCA se sont quittés sur un résultat nul (2-2) dans un match à rebondissements. La saison dernière, l’avantage était usmiste en championnat avec un match nul (1-1), avec un but égalisateur du Nigérian Eneramo dans le temps additionnel qui marquera le 100e but de l’histoire des derbies algérois entre les deux clubs rivaux. Le but du MCA a été l’œuvre de Bouzid, actuel défenseur et international de Kaiserslautern. Au match retour, malgré une grosse domination mouloudéenne, les Rouge et Noir l’emporteront sur un but victorieux de Metref (10’). Le Doyen prendra, par contre, une belle revanche en battant son voisin en finale de la coupe d’Algérie (2-1). Cette fois encore, le derby ne devra pas déroger à la règle, du moment où les deux formations ont besoin d’augmenter leur capital points, notamment le MCA qui vient de subir une inattendue défaite devant le WA Tlemcen, jeudi en début de soirée (0-1).
    L’USMA, qui a réalisé précieuse victoire face à l’OMR, même si la manière n’y était pas, foulera la pelouse du 5-Juillet avec la rage de vaincre. Les hommes de Rachid Belhout tenteront de prendre en défaut les Mouloudéens qui se trouvent dans une situation psychologique difficile après le revers tlemcénien. Mais il faut tout de même se méfier de la réaction du MCA, blessé dans sa fierté.
    En plus, les débats qui ont opposé le MCA à l’USMA ont toujours été caractérisés par l’indécision et les retournements de situation. Avec 35 points à leur actif, les Rouge et Noir pourraient décrocher la quatrième position au classement, synonyme de participation directe en Ligue des champions arabe la saison prochaine, en cas de victoire ce lundi devant le MCA. Cependant, en face, il y aura une équipe avide de se réhabiliter, suite à la succession des contre-performances tout au long de cet exercice. Il faut aussi se méfier des individualités que renferme l’effectif du MCA. Si l’USMA veut vraiment renouer avec son hégémonie algéroise, elle doit absolument mettre les bouchées doubles pour évoluer un cran en dessus, car avec le niveau qu’elle a montré face à l’OMR, elle risque de subir la réaction de l’adversaire.
     

    Les scores des cinq dernières années :
    Saison 2006-2007 : USMA – MCA (2-2) et ( ?)
    Saison 2005/2006 : USMA – MCA (1-1) et (1-0).
    Saison 2004/2005 : USMA – MCA (2-1) et (1-2).
    Saison 2003/2004 : USMA – MCA (3-1) et (1-0).
    Saison 2002/2003 : USMA – MCA (le MCA en DII).
    Saison 2001/2002 : USMA – MCA (0-0) et (2-1).

    C’est dire que lors des cinq dernières saisons, le MCA n’a gagné qu’une seule fois en championnat, c’était il y a deux ans (2-1) avec un but victorieux de Kamel Maouche qui, d’un tir imparable, battra Abdouni. Ce dernier fut d’ailleurs pris à partie par les supporters de l’USMA puisqu’il avait décidé d’opter pour le Mouloudia.

    Depuis le retour de l’USMA en Division I, lors de la saison 1995-1996, le MCA n’a pu gagner que 5 fois contre 8 fois pour l’USMA et 6 matchs nuls.

    Le premier match de l’histoire des deux équipes s’est déroulé en mai 1963, à l’occasion du critérium qui désigna le premier champion d’Algérie. L’USMA l’emporta alors 2-1 et devient le premier champion d’Algérie.

    En Division II, c’est le MCA qui mène le bal, d’autant qu’il garde le plus lourd score (4-1), c’était lors de la saison 1985-1986. Il y a également un certain 3-0, en 1974-1975, avec des buts signés par les trois B (Bachi, Bencheikh et Betrouni).

    « Les 3 relégations du MCAMCA-USMA 0-0:Le spectacle était dans les gradins »

  • Commentaires

    1
    visiteur_abdelatif/k
    Lundi 28 Avril 2008 à 16:40
    mais je pense qu'il faut parler de la periode 70/80 ou l'usma n'a jamais battu le mca
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :