• MORCELLI NOUREDINE

    Noureddine Morceli, premier algérien champion du monde d'athlétisme

     

     

    NOUREDDINE MORCELI

    "Un Champion hors normes"

     

     


    embre d'une famille de neuf enfants, Noureddine Morceli est né le 28 février 1970 à Ténès en Algérie.
    Il avait 7 ans, quand il vit, à la télé-vision, son frère aîné, Abderahmane, champion d'Algérie du 1500m, terminer 4e du 1500m de la Coupe du monde à Montréal en 1977.

    Il n'eut alors de cesse de l'imiter. Doté d'une endurance peu commune, il lui arrivait de couvrir, sans fatigue, quinze kilomètres par jour, sur les plages de l'Oranie.

    Ses progrès furent si rapides qu'en 1988 il fut enrôlé au Riverside College, en Californie, où on le fit courir à tort et à travers. De retour en Algérie, sous la direction de son frère, il intensifia sa préparation, axée davantage sur la vitesse. À 20 ans, il était capable d'aligner quinze 400m en 54"-55", avec des temps trés brefs de récupération.

    Crédité de 3'32"60, en 1990, il devint champion du monde en salle en mars 1991, avant de confirmer ce titre en plein air à Tokyo devant Kenyan Kirochi.

    Athlèle itinérant, effectuant de nombreux stages en altitude, à Saint-Moritz, Davos ou Mexico, il connut alors les premières difficultés de sa carrière.

    Au printemps 1992, il fut victime d'une douloureuse sciatique qui interrompit son entraînement.
     
    Né le
    25 Février 1970
    à Ténès (Algérie)

    1,72 M, 62 KG

    Club:MCA




        Champion olympique
          1500m en 1996 à Atlanta
      
     Champion du monde
          1500m en 1991 à Tokyo
          1500m en 1993 àStuttgart 
         
    1500m en 1995 à Göteborg
      
     Record du monde
          1500m en 1992 en 3'28"86
          1500m en 1995 en 3'27"37
          Mile en 1993 en 3'44"39
          2000m en 1995 en 4'47"88
          3000m en 1994 en 7'25"11
     


    En médiocre forme physique et morale, il fut sans ressort en finale des Jeux de Barcelone, où l'Espagnol Fermin Cacho sut profiter de sa faiblesse momentanée.

    Terminant 7e d'une course d'attente, Morceli cacha sa déception sous un masque de sérénité. Un mois plus tard, à Rieti, dans un prodigieux sursaut d'orgueil, il battait son premier record du monde, en réalisant 3'28"86 au 1500m, soit 62/100 de mieux que Said Aouita. Il n'avait que 22 ans.

    L'année 1993 le vit survoler l'ensemble de la saison. À nouveau champion du monde à Stuttgart, loin devant Cacho, il améliora de

     
    près de deux secondes, à Rieti, le record mondial du mile de Steve Cram en 3'44"39, temps, en valeur absolue, supérieur à son record du 1500m.

    Abordant avec succès de plus longues distances, en 1994, il s'attribua le record mondial du 3000m en 7'25"11, avant de revenir au 1500m en 1995 : à Nice, où Cram était devenu, en 1985, le premier coureur à moins de 3'30", il couvrit la distance, sans opposition, en 3'27"37, grâce à une accélération prodigieuse dans les derniers 300m.

    Champion du monde pour la troisième fois, à Göteborg, il distança, par un ultime 400m en 51"26, le Marocain El Guerrouj et le Burundais Niyongabo.

    Il lui restait à conquérir le titre olympique qui lui avait échappé en 1992. À Atlanta, Morceli faillit perdre cette course à 450m de l'arrivée, sur un coup de pointe involontaire d'El Guerrouj, lequel chuta sur la piste.

    En dépit de sa blessure, Morceli montra à nouveau l'étendue de son talent, devant l'inévitable Cacho, remportant ainsi sa 54e victoire consécutive sur 1500m ou mile. Insuffisamment rétabli, Morceli ne put résister au finish d'El Guerrouj, en finale du Grand Prix à Milan d'où le début de la retraite. 
    « L'ARENE DES CHAMPIONSSAHA AIDKOUM »

  • Commentaires

    1
    redouane 17
    Jeudi 9 Août 2012 à 02:47
    REVANCHE DE MAKHLOUFI  POUR MORCELI SUR LES KENYANS EN FINAL 1500M: -Saha ftorkom khouya sebbar, mabrouk alina la médaille d'or olympique gagné par ce grand coureur de Majmaa el Pétroli Aldjazairi(MPA),On se souviens bien que MORCELI a perdu la course de la finale (1500M) en J.O de BARCELONE 92 à cause  à ces kenyans  qui ont bloqué MORCELI dans le groupe pour qu'ils l'empecher à sortir le grand jeu (dernier 400M) et finir 1er et laissé l'espagnol CACHO de finir cette n'importe quoi en présence du roi JUAN CARLOS,malheureusement MORCELI est classé 7ème.Et voila après 20ans,un algerien contre ces redoutable kenyans,On a sentis khouya SEBBAR que ces derniers veulent répéter  le scénario de 92 (heureusement qu'il n'y a pas un britannique participant),mais ce FENNEC algerien a bien compris leurs combine, il les a bien empeché à fermer sur lui, a bien fini la course  et laissé le 1er kenyan classé à la 7eme place(la meme place que MORCELI en 92).quelle belle revanche ?. SAHA SHORKOM et VIVE L'ALGERIE...
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Jeudi 9 Août 2012 à 19:27
        sahit khouya Redouane et saha ftorek ....Bravo pour ce jeune inconnu il y'a 2 ans, il a fait d'énormes progrès et il a maitrisé de bout en bout toutes ses courses depuis le début comme un vieux briscard..vraiment il m'a épaté, tellement il assure et rassure....à lui de confirmer et pourquoi pas effacer les records de morcelli et El Guerroudj avec le temps.il n'a que 24 ans, il a de la marge....j'ai pu lire qu'il avait un entraineur somalien (soudanais selon une autre source), je crois qu'il a bien fait de travailler avec lui.le voir courir on sent qu'il peut aller encore loin...saha syamek Redouane
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :