• MCA:un tremplin pour "l'europe"

    Le MC Alger un tremplin pour "l'europe"

    Il faut remonter à la fin de l'exercice 1990/91 pour retrouver les traces concernant le transfert d'un joueur du Mouloudia à l'étranger, plus précisement vers l'europe.On fait allusion à Belhouchet Khelifa, le baroudeur du Mouloudia qui est allé monnayer son talent en europe, même s'il s'agissait d'un club turc, en signant à Aydin sport.La Turquie à l'époque était la désignation préviligié des internationaux algériens à l'image d'Amani, Cherif el ouezzani, Badji, Lounici....

    Après Belhouchet, le MCA exporta un talentueux joueur Rafik Saifi ( Troyes,Istres,Ajaccio,Lorient) qui constituait en 1998/99, la révélation d'une formation algéroise au sommet de son art, comme en témoigne le titre de champion, qu'elle s'était adjugée à l'issue de l'exercise en question.

    Mais mis à part  ces deux joueurs, le Mouloudia n'a jamais réussi à "exporter" ses joueurs à l'étranger.Ce n'est pas le talent qui manquait mais c'est surtout à cause du blocage "du politique", on peut citer Betrouni (AC Milan), Bachi (Charleroi), Bencheikh (Nantes), Bousri (Bordeaux), Bouiche (Beveren)...tombant sous la sanction de la sinistre lois empêchant nos joueurs de moins de 28 ans de s'expatrier.

    Il y a eu, certes, l'expérience de Lazizi au stade Tunisien, en turquie et au Fc atlantis (un club finlandais), le petit détour de Fodil Dob par la turquie, lui aussi, mais il a fallu attendre la saison 2005/2006, pour voir les "vert et rouge" prendre des galons, au point d'intéresser des formations européennes, après avoir renouer avec les compétitions internationales.

    Les Mouloudéens ont été contraints de se séparer de trois des leurs, qui sont tous allés jouer en Europe.Les trois joueurs en question sont Diakité, Daham et Bouzid (un ancien joueur professionnel).Il y a lieu de signaler dans ce registre que c'est le malien Diakité qui fut le premier à montrer la voie à ses deux autres camarades.L'infatigable milieu de terain n'a pas attendu la fin de saison , pour réaliser le rêve qu'il caressait depuis qu'il a mis les pieds au Mouloudia, en ce sens que dés le mercato (2005) a réussi à atterir à l'OGC Nice en france.

    Daham et Bouzid eux, vont attendre en revanche la fin de saison pour s'éxiler en Allemagne, plus exactement au Fc Kaiserslautern, après avoir remporté la coupe d'Algérie avec le MCA.Le départ de ces trois joueurs devrait surement être suivi par d'autres tellement le talent est toujours présent au Mouloudia depuis des générations et le malien Coulibaly ou le meneur de jeu Hadjaj, pour ne citer que ces deux la, peuvent prétendre à un place de l'autre coté de la méditerannée.

    « BELHOUCHET Khelifa"Châabi" et le Mouloudia : El Kobbi Abderahmane »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :