• NEKKOUD Mohamed

    NEKKOUD Mohamed

     

    Assassiné par l'O.A.S en 1962

    1943 entre dans la Boxe au MCA

    1945 Professionnel

    quitte le MCA et passe au Boxing club musulman algérois

    Délaisse la Boxe pour se consacrer au football à la JSMA

     

    Toujours gai, Mohamed Nekkoud ne comptait que des amis surtout parmi le grand monde sportif .Par son esprit révolutionnaire et une carrière de boxeur honorable, Nekkoud devait acquérir une bonne popularité.

    Aujourd'hui à travers ces lignes, beaucoup de ses collégues se souviendront de la gentillesse de cet homme lorsqu'il partagea ses meilleurs moments avec eux soit au Mouloudia d'Alger où il avait reçu ses premières leçons de boxe sous la direction de l'ex entraîneur national Mohamed Abdenour, soit à la JSMA ou il opérait comme avant centre.

    Comme la plupart de nos anciens champions du ring des années 1940-1945, Nekkoud apprenait à boxer au Mouloudia d'Alger en 1943 dans le poids léger.Le professeur Abdenour devait le conduire au titre de champion d'Afrique du Nord un an plus tard.En effet, par sa taille, son dynamisme et sa volonté, Nekoud gravissait les échelons très rapidement.En plus, il était bien orienté en salle, il était spectaculaire, son style était plaisant à voir et ressemblait à celui de Omar le Noir.

    Champion d'Algérie en 1944

    Après à peine une année de préparation, Nekkoud enlevait son premier titre national en battant dans l'ordre Kaci Said, Imbertto et le harrachi Larbi en championnat d'Algérie après avoir terrassé avec brio Mekidèche.

    cependant, avant de s'attaquer au championnat d'Algérie, Nekkoud pour ses débuts, avait surclassé plusieurs adversaires entre autres Quintana à Blida, Mokrane à HusseinDey.Ensuite il se faisait battre par Mekkaoui et Azzib avant de réussir le nul contre Oriol et Boujellal mais il s'est bien repris puisqu'il battait successivemnt  Larbi,Bouroud et Bouktache.

    Sélectionné dans l'équipe d'Algérie pour disputer les championnats d'Afrique du Nord au Maroc en compagnie de Loucif (Mouche), Bellatrèche (Coq), Zidane (Plume),les fréres Addadahine (en Welter et en Mi-Lourd) et enfin belkheir (Moyen).Abdennour et Tahar étaient alors responsables de la séléction.Nekkoud devait imiter certains de ses collégues en enlevant le titre après avoir battu respectivement Charles Dheri, Benmairi, Benali et Breçel.

    Profesionnel en 1945

    Nekkoud décida ensuite de passer profesionnel.Ses débuts n'ont pas été si mauvais puisqu'il arivait à battre en 8 rounds Touati au stade de l'ASTA,puis quelque temps plus tard, Ali Bekhtache par abandon au 6ème round au cours d'un gala qui s'et déroulé à St Eugène où figuraient plusieurs grands boxeurs de l'époque.El Mansour et Reguigui devaient à leur tour être battu par notre champion, l'un au stade de l'ASTA, toujours,  et l'autre à Blida.

    Après quoi, Mohamed Nekkoud se sépare de Mohamed Abdenour et du MCA pour aller chez le professeur Hammour Tahar au RCMA où il livra quelques combats avant de se consacrer au Football à la Jeunesse Musulmane Sportive Algéroise (JSMA), club cher à Bouzrina Ahmed.

    Son dernier combat fut celui qui l'opposa à Romanio.

    Nekkoud fut assassiné quelques temps avant 1962  par l'OAS

    Rabah Sâadallah (Allah yerahmou)

    « M.C.A le pionnier revientAMROUNE Mohamed »

  • Commentaires

    1
    visiteur_ali.n
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 09:26
    allah yerham el chouhada et que notre pays retrouve sa gloire d'antan vehiculee par des valeurs patriotiques ,nationalistes et sportives.dans le domaine du noble art et dans les autres disciplines.
    2
    visiteur_sebbar
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 19:10
    Saha aidek ali.n...sois le bienvenu.Allh yerham echouhada.Tu as raison d'insister sur la fibre nationaliste qui caract?sait nos grands champions au temps dses colons comme l'a ? le Mouloudia ce qui a fait sa grandeur notamment en boxe avec d'illustres champions tel que NEKKOUD ALLAH yerahmou
    3
    abdersil@gmail.com
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:36
    merci pour cet article.j'aimerais bien avoir ce journal.c'est mo beau père il a laissé sa fille à l'age de trois ans quand il a disparu.aucune trace.j'aimerais bien connaitre ses amis s'il en reste.Nekoud Mohamed a été la fierté de Bab edj did.j'ai quelques photos de lui.Il a été ignoré par l'emission les gloires du passé. et pourtant il a beaucoup donné.
    4
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Samedi 2 Octobre 2010 à 13:47
    Merci pour ton intervention, je vais t'envoyer l'article sur ton beau pére sur abdersil@gmail.com......et te demander de nous envoyer ses photos si c'est possible pour enrichir cet article....merci....
    5
    salim silhadi
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 02:10
    merci a celui qui a realiser et ecris cette biographie sur nekoud mouhamed car c'est mon grand pere et je suis fiere de lui autant que boxer ou bien footballer aussi comme grand pere et surtout comme chahid que allah l'aceuille dans son vaste paradis inchallah
    6
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 18:44
    sois le bienvenu Salim silhadi....allah yerahmou.....est il possible de nous aider avec des photos de ton grand pére en particulier quand il était footballeur
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :