• AFTOUCHE RACHID

    Montée d'Aftouche devant Kouar, Bourkika sous l'oeil de vitiello en 1955

     

    AFTOUCHE Rachid

    Arrière droit des années 50

    "La classe à l'état pur ! "



    Rachid Aftouche a été incontestablement le meilleur arrière droit algérien d'avant-indépendance.Avec sa remarquable présence physique, sa technique bien "léchée" et son élégance du geste et de l'intervention, Rachid Aftouche était le prototype du défenseur latéral idéal.

    Mettant les plus coriaces attaquants sous l'étteignoir, avec une aisance insolente, il lui arrivait de monter en attaque couvrant impeccablement son ballon et tirant au but aec autant de force que de précision.

    Par Amour au Mouloudia d'Alger, Rachid Aftouche refuse avant l'indépendance, un fort intéressant contrat avec l'équipe proessionnelle de l'OGC Nice.Il fera tout de même une petite virée à l'USMA (voir en bas), au lendemain de l'indépendance.Il portera également le maillot de l'équipe nationale durant la même période.

    Rachid Aftouche a durant toute sa brillante carrière suscité l'admiration de tous, notamment au Mouloudia où il a fait toutes ses classes, des minimes au seniors.

    "Le Mouloudia:cette légende vivante" Page 102

     

     

    Afin que nul n’oublie...
    Aftouche Rachid (MCA-USM Alger)
    Un arrière latéral irréprochable

     

    Né le 2 novembre 1933 à Alger, Aftouche Rachid a connu le football avant l’indépendance, du temps du Gallia sport d’Alger,du MCA, du Rama, de l’ASPTT d’Alger, du CCA, de l’US Marengo et de l’OTO.

     C’était un arrière droit athlétique avec des capacités défensives remarquables, un marquage avec interception et un engagement physique exceptionnel. Il possédait une grande endurance qui faisait de lui un défenseur type, il possédait également une énergie et une robustesse qu’il savait mettre en exergue pour compenser une absence de placement. Aftouche Rachid a été le premier champion d’Algérie avec l’USM Alger en remportant le championnat post-indépendance. Le trio Firoud, Khabatou, Ibrir fait appel a lui pour le premier match de la première équipe nationale qui allait affronter la Bulgarie le 6 janvier 1963. Aftouche Rachid a fait partie de la première équipe de l’USM Alger qui allait remporter le premier championnat d’Algérie puis de la première sélection nationale algérienne, post-indépendance.
    Il a porté une seule fois le maillot national et ce sera la dernière fois. Aftouche Rachid avait la trentaine et une forte concurrence se dessinait autour des Vert et Blanc. Aftouche Rachid a connu les meilleurs joueurs de football, à l’image des El Okbi, Bernaoui, Meziani, Krimo, Djermane,  au sein des Rouge et Noir de Soustara. Il était excellent dans le marquage individuel et dans le jeu de tête grâce à une détente superbe car il disposait d’une bonne taille. Il correspond au profil d’arrière latéral idéal mais non pas avec l’équipe nationale, puisque son âge ne lui permettait pas de suivre une carrière internationale car son avenir était derrière lui. Il avait une influence apaisante sur tous ses camarades usmistes. Aftouche Rachid était un défenseur de charme, gaucher et droitier naturel, et sa gentillesse sur le terrain était manifeste. Personne n’aurait été étonné si Rachid avait opté pour une discipline sportive autre que le football. Il avait les qualités de base nécessaires, un bon physique, un souffle inépuisable, et un tempérament de gagneur. Il était un défenseur très sobre dans son jeu, le plus discret, le plus régulier, mais aussi le plus efficace. Sa longévité au sein des Rouge et Noir en est une preuve palpable. Jamais la passe de trop, jamais l’erreur de placement. Rachid savait jouer juste et méritait sa carrière avec l’USM Alger.
    Il était un arrière droit impérial, qualificatif qui allait bien avec ce joueur pour le présenter au grand public. Il avait de la classe et une correction exemplaire sur le terrain, tellement exemplaire que jamais il ne lui est arrivé d’avoir des accrocs avec ses adversaires ni avec ses coéquipiers. Il était respectueux envers les arbitres. Par sa manière de jouer il savait redonner le dynamisme nécessaire à ses partenaires, grâce à sa vitalité prodigieuse et son goût du risque. Rachid n’hésitait pas à prendre des risques par moment, pour aller appuyer ses attaquants, dans les moments cruciaux d’une rencontre où il était important de préserver les gains. Aftouche Rachid a été le pilier de la défense de l’USM Alger qui évoluait en nationale une. Dôté d’un tir efficace dans n’importe quelle position et des deux pieds. Il aurait pu faire le bonheur de n’importe quel club algérien mais sa fidélité pour le club de Soustara était sans pareil. Il aimait trop l’USMA pour la quitter, il a donné le meilleur de lui- même. Mais que devient-il, maintenant qu’il a atteint les 73 printemps ? Pourquoi n’entend-on plus parler de lui? Se trouve-t-il toujours à Alger ? Aime-t-il toujours son ancien club de l’USMA ? Autant de questions qui méritent réponse et qui malheureusement le restent. Salut l’ami ! Salut le sportif ! Porte toi-bien !

    La Nouvelle République

    « TAHRAOUI MADJIDNaissance de la Fondation:Braham Derriche »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :