• DEGUIGUI Abderrahmane dit "Dahmane"

     

    DEGUIGUI Abderrahmane

     

    "Dahmane un joueur de qualité"

      

      Deguigui né le 25.1.1925 à la Casbah, impasse Lancry , voisin de "Monsieur Boxe" Mohamed Abdenour. 
    Menuisier/Ébéniste à Belouizdad (ex Belcourt) puis à El Madania (ex Clos Salembier) avec son oncle Djaâfar Dahmoune (père de Abdeldjalil joueur du Mouloudia lui aussi). En 1955 il est recruté à l'EGA (actuelle Sonelgaz) grâce à l'aide de Merzak Derriche (frère de 3ami Braham Derriche rabi yerahmou). En 1938/1939 débute en minimes au Red Star Algérois, en 1943/1944 il rejoint le Mouloudia sur conseil de son oncle Djaâfar Dahmoune. Retraité de Sonelgaz en 1977 il nous quitta le 21 mars 2006


    Abderrahmane Deguigui n'est plus

    L'ancien joueur du MCA, Abderrahmane Deguigui des années 40-50 vient de décéder dans la nuit de mardi à mercredi (20, 21 mars 2006), à l'âge de 80 ans. A son époque, il avait fait les beaux jours du MCA au poste de milieu de terrain. Il avait côtoyer les grands joueurs de l'époque comme Abtouche, Hamid, Haffar, Hahad, Zitouni Abdelghani, Dahmoune, Abdoune, Khabatou, Tadjet, Belahcène (allah yerrahmou décédé le 01.10.1999) , Bourkika, Khouar, Chaïd, Aftouche, Hammadi, Zaïdi Brahim, Ouargli, Aouadj Saïd, Albor (argentin), Hamoutène. Il a été un footballeur pétri de grandes qualités techniques et humaines.

    A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.


     


    votre commentaire
  • Septième participation à la Ligue des Champions Africaine

     

    MCA Septième Participation à la Ligue des champions africaine 2018

     

     

     Dimanche 11.2.2018 stade Mariem Ngouabi à Owando 1er Tour préliminaire aller l’AS Otoho d'Oyo (Congo)-MC Alger 2-0  Cissé 61', Obassi 78' - Arbitres du Cameroun : Blaise Yuven Ngwa, Thierry Bruno Tocke, Pierre Enyegue. (4ème arbitre Antoine Max Depadoux Effa Essouma) - Averts: Karaoui (14’), Hachoud (63’)

    AS Otoho: Mougonaza, Nsenda, Kibahba, Ondongo (Mading 30’), Jodel,  Nkouka, Masika, Botamba, Obassi, Etou Mban, Cissé, Moudia - Ent : Diallo (Malien)

    MCA: Chaouchi, Hachoud, Azzi, Mebarakou, Boulekhoua (El-Mouaden 75’), Karaoui,

    Cherif El Ouezzani (Demou 88’), Bendebka, Derrardja, Souibaâ (Balegh 82’), Nekkache - Remp: Tebbi, Amachi, Châal -  Ent: Casoni

     (Daâs dans les tribunes, Amada non retenu parmi les 18 , il revient de blessure, Boudebouda n'a pas fait le voyage pour blessure)

     

     

      Mercredi 21.2.2018 au"5 juillet" 1er Tour préliminaire Retour MCA-AS Otoho d'Oyo (Congo)  - Arbitres Tunisiens : 


    votre commentaire
  • 2017 MCA: 4ème participation à la coupe de la CAF

    1/4 de finale retour Club Africain-MCA 2-0 (Aller 0-1) 

     

     

     

    Dimanche 12.2.2017 Accra Stadium du Ghana,Tour préliminaire coupe de la CAF Aller  Bechem United FC  (Ghana) - MCA 2.1 Toure 47’ (penalty), Yaw Annor 76’ Bechem Seguer 65’ MCA - Arbitrage du Burkina Fasso de M. Sanogo Boulima assisté par Christian Ouadragou et Aboudara Ouigo. - Averts : Amed Toure 11’, Bouhenna 43’ - (Expulsion du terrain de Mokdad après son remplacement à la 61", dispute et insulter envers Mouassa)

    BUFC : Isaac Akrong Akrong (Lawrance Osei72’), Amos Acheampong, Asante Agyemang, Abdul Bashiru, Daniel Agyin, Solomon Mensah, Yaw Annor, Joseph Amoah, Amed Toure (Yaw Annor 69’) ; Mohammed Hamza (Kofie Bekde63’), Danso Akoto - Ent : Vincenzo Alberto Annes

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Mebarakou, Azzi, Bouhenna, Kacem, Karaoui, Derrardja (Mansouri 46’), Bouguèche, Mokdad (Aouedj 61’), Seguer (Cherif El Ouezzani 85’). - Remp: Chuta, Zerdab, Chaâl - Ent : Kamel Mouassa

     

    Samedi 18.2.2017  au "5 juillet" Tour préliminaire coupe de la CAF Retour MCA-Bechem United FC (Ghana) 4-1 Seguer 1', Hachoud 35' et 83 sur penalty, Mansouri 89' sur penalty MCA /  Akwasi 59’ Bechem United - Arbitres : Adil Zouak, Mouhib Abdelah, Yahia Nouali (Maroc) - Avertissements: Mansouri (89’) (MCA) ; Amosha (34’), Ab-doul (82’) (Bechem United) - Expulsion : Asanuagi (87’) (Bechem United)

    MCA :Chaouchi, Hachoud, Karaoui, Mebarakou, Bouhenna,   , Kacem Mehdi, Chita (Zerdab 78’),  Mansouri, Seguer, Hadj Bouguèche (Cherif El Ouazzani 90’), Nekkache (Derrardja 62’). Remp: Aouedj, Djemaouni, Chaâl - Entraîneur: Mouassa

    Bechem United :Osei, Asanuagi, Amosha, Akwasi, Aygine,Solomon, Joseph Amoah, Ahmed Touré, Yaw, Hamza Moha-med (Hadji Aboubakar 76’), Osli Banser (Abdoul 46’).Entraîneur :Vincenzo Anness

     

    Vendredi 10.3.2017 au "5 juillet 1/16ème coupe de la CAF Aller MCA-FC Renaissance (République Démocratique du Congo) 2-0 Aouadj 58', Bouhenna 80' - Arbitres très faibles: Montgomery, Boye Fahbulleh et Sekou Kanneh (Libéria)- Avertissements : Karaoui 45+2’ (MCA) ; Tolombé 35’ (FCR)

    MCA: Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Bouhenna, Mebarakou,Kacem, Karaoui, Mansouri, Aouedj, Nekkache ( Djemaouni 85’), Zerdab (Derrardja 62’) - Remp: Cherif El Ouezzani, Chita, Chaâl  - Entraîneur :Mouassa

    FC Renaissance: Nke, Djouma, Mapangu, Baka, Mafouana, To-lombé, Dicapel, Nsoki, Dianzeza ( Boukango 78’), Da Silva, Asoumani - Entraîneur :Guei 

     

    Vendredi 17.3.2017 à Kinshasa Stade des Martyrs 1/16ème coupe de la CAF retour FC Renaissancz (RDC)-MCA 2-1 Bouhenna (8’csc), Boudebouda (79’csc ) FCRC. Kacem (51’) MCA.-Arbitrage de l'Érythrée Idris Mehammed Osman, assisté par Michael Habte Bereket et Berhe Tesfagiorghis - Avert : Nekkache (36’) MCA.

     FCRC : Nke Bopili ; Ngimbi Mampangu, Djuma Shabani ; Nzungu Mafwana, Inonga Baka, Kalindula Soki, Asoumani Mani Rachidi (Okito 63’), Ayuk Taku, Moloko Ducapel, Mfongang Tabo Alfred, Vanderley Silva.- Ent : François Geuhi

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Mebarakou, Bouhenna, Kacem, Karaoui, Chita (Chérif El Ouazzani 46’), Derrardja (Mansouri 69’), Nekkache, Aouedj (Zerdab 83’)  - Remp: Djemaouni, Gourmi, Chaâl - Ent : Kamel Mouassa

     

    Samedi 8.4/.2017 Stade Benjamin Mkapa de Dar Es-Salaam Coupe CAF 1/16ème de Finale Bis Aller Young Africans Sports Club "Yanga" (Tanzanie)-MCA 1-0  Thabani Kamusoko 61'- Arbitrage (Rawanda) Louis Hakizimana, Theogene Ndagijimana ,  Jean Bosco Niyitegeka - Avertissement : Aouedj (77’) MCA

     Young Africains SC: Munish, Haroub, Ramadhani, Mwinyi Haji,Boussou, Juma, Msuva, Kamusoko, Chirwa, Niyonzima (Martine80’), Kaseke (Ngouma 56’) - Entraîneur : George Lwandamina
    MCA: Chaouchi, Hachoud, Karaoui, Mebarakou, Bouhenna, Kacem, Chérif El Ouazzani, Derrardja, Bouguèche (Zerdab 81’),Gourmi (Seguer 73’), Nekkache (Aouedj 75’) - Remp: Chita, Demou, Djemaouni, Chaâl - Entraîneur :Mouassa

     

    Samedi 15.4.2017 au "5 juillet" Coupe CAF 1/16ème de Finale Bis Retour MCA-Young Africans Sports Club "Yanga"  (Tanzanie) 4-0 Aouadj 14' et 91', Derradja 39', Zerdab 66' (MCA Qualifié pour les poules)    - Arbitrage (Guinée) Yakhouba Keita, Aboubacar Doumbouya, Mamady Tere. - Avert: Haroub (38’), Haji (82’)

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Mebarakou, Bouhenna Karaoui, Kacem, Cherif El Ouezzani, Derrardja (Chita 84’), Aouedj, Bouguèche (Seguer 72’), Zerdab (Mansouri 81’) - Remp: Gourmi, demmou, Djemaouni, Chaâl -  Entr : Kamel Mouassa

    Young Africans : Munish, Nadir Haroub (Vicent Chikupe 51’), Hassan Rhamdhani, Haji, Kevin Patrick, Said Juma, Happygod, Kamusoko, Ngoma Mwashiuya77’), Niyonzima, Kaseke ( Anissi 51’) - Entr : George Lwandamina

     

    Phase de Poules

    le MCA dans le groupe B avec le CS Sfax (Tunisie), Platinum Stars FC (Afrique du Sud) et Mbabane Swallows FC (Swaziland)  

     

    Samedi 13.5.2017 Royal Bakofeng de Rustunburg  Coupe CAF phase de poules  Platinum Stars FC (Afrique du Sud)-MCA  1-1 Khunou (43’) (Platinium Stars), Boudebouda (7’) (MCA) - Arb: Peter Waweru, Gilbert Chervoyot, Oliver Odhiambo (Kenya) - Avertissements : Gourmi (83’) et Abdelhak Menguellati (MCA) ; Ntuli (90’) (PSFC) (CS Sfax- Mbabane Swallos du Swaziland 1-0)

    Platinum Stars : Hoffman, Mlilo, Sithole, Shilongo (Ntuli 79’), Senne, Mathe, Khunou, Unks (Baloyi 89’), Ngambi, Mphalele, Mabule (Méré 42’) - Entraîneur : Johnson 

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Bouhenna, Demmou, Karaoui, Kacem, Derrardja, Gourmi (Nekkache 82’), Aouedj, Mansouri (Djemaouni 55’)  - Remp: Chita, Mebarakou, Cherif El Ouezzani, Azzi, Chaâl - Entraîneur : Mouassa

     

    Mardi 23.5.2017  au "5 juillet"  coupe de la CAF phase de poules MC Alger - CS Sfaxien (Tunisie) 2-1 Nekkache 24' , Hachoud 66' MCA Aouadhi 44' CSS - arbitrage de l'Egyptien Mahmoud Zakaria, assisté de ses compatriotes Ahmed Hossameddine et Ahmed Tawfik Taleb - Avert : Boudebouda (MCA) Ndoye et Sokari (CSS) (Mbabane Swallows du Swaziland - Sud Africains de Platinum Stars 4-2)

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Bouhenna, Demmou, Karaoui, Kacem (Cherif El Ouezzani), Mansouri (Gourmi), Nekkache (Azzi), Derrardja, Aouadj - Remp: Chaâl, Chita, Mebarakou, Djemaouni - Entr : Mouassa

    CS Sfax : R. Jridi " Ramirez", S. Mahjbi, H. Amamour, H. Mathlouthi, K. Aouadhi, A. Marzouki (Habassi), Y. Meriah, K. Sokari, S.Niang , M. Ndoye, M. Hannachi. Entr : Jorge Costa

     

    Vendredi 2.6.2017 au Somhlolo National Stadium de Lobamba,  Coupe de la CAF phase de poules Mbabane Swallows FC (Swaziland)-MCA 0-0 - Arb: Israel Mujuni,  Franck John Komba et Ferdinand Chacha (Tanzanie) - Avert. :   Azzi 11’, Cherif El Ouezzani 15', Hachoud 45’+2 (MCA)

    Mbabane : S. Ginindza, N. Ndaba,  S. Mkhweli,  S. Matsenjwa,  S. Mdluli,  N. Ndlovu,  W. Nhleko,  P. Tshishimbi, B. Sikhondze, S. Ndzinisa,  S. Hlatjwako - Entr. : Thabo Vilakati

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Demou, Azzi, Karaoui, Cherif El Ouezzani, Gourmi (Mansouri), Nekkache, Derrardja, Aouedj - Remp: Mebarakou, Djemaouni, Chita, Chaâl  (Kacem suspendu a accompagné l'équipe) - Entr. : Mouassa

     

    Mardi 20.6.2017 "5 juillet" coupe de la CAF  phase de poules MCA-Mbabane Swallows FC (Swaziland) 2-1 Nekache (4')  et (28') (MCA); Ndlovu (73') (Mbabane Swallows) - Arbitrage du Malien Mamadou Kaita assisté de MM. Idrissa Kamory et Moriba Diakité. Avert :  Tsabedze 42’  Mbabane Swallows

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Demou, Bouhenna, Kacem, Aouedj (Gourmi 77’), Karaoui, Derrardja (Cherif El Ouezani 88’), Mansouri, Nekkache - Remp: Chita, Mebarakou, Djemaouni, Chaâl - Ent: Mouassa

    MSFC : Ginindza, Palma, Nhelko, Sikhondze, Ndzinisa, Ndlovu Matsenjwa 83’), Tsabedze, Mkhweli, Matsenjwa (Tsabedze 64’), Ndaba, Mdluli  Ent. : Thabo Vilataki 

     

    Vendredi 30.6.2017 au stade du "5 juillet" coupe de la CAF Phase de Poules MCA-Platinium Stars FC (Afrique du Sud) 2-0 Hachoud 11', Nekkache 92' (Qualifié pour les 1/4) - Arb: Ephnemi, Tlama, Yaya (du Burkina Fasso) - Avert: Karaoui MCA et Baloyi 10’ Platinum

    MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Bouhena, Demou, Karaoui, Kacem Mehdi (Cherif El Ouezzani 65' ), Derardja, Mansouri (Gourmi 92'), Aouedj (Bouguèche 65' ), Nekache. Remp: Chita, Azzi, Seguer, Chaâl - Entraîneur : Mouassa - Menguellati

    Platinum Stars : Chibwe, Vuyo Mere, Mkhemane, Baloyi, Mpeta, Mabena, Senne, Mwedimanga, Ngambi (Benson 76’), Mnguni, Mtulli. Ent. : Cavin Johnson

     

    Samedi 8.7.2017 Stade Taieb M’Hiri de Sfax coupe de la CAF phase de poules CS Sfax-MCA 4-0 Chaouat (1’, 83’), Amdouni (89’), Marzouki (90+1) - Arb: Batei, Soubakou et Oukalou. (Classé second du Groupe, Qualifié en 1/4 de finale et rencontrera le Club Africain en septembre 2017) Averts : Benali (39’) CSS. Mebarakou (71’) MCA.

    CSS : Gaaloul, Amamou, Karoui, Aouadhi, Meriah, Hannachi, Chaouat (Bouraoui 85’), Mathlouthi, Benali (Marzouki 58’), Dagdoug, Sokari (Amdouni 75’) Entr. : Da Mota

    MCA (15 joueurs): Chaouchi, Hachoud, Azzi, Bouhenna, Mebarakou, Chérif El Ouazzzani (Mansouri 63’), Kacem, Derrardja, Aouadj, Bouguèche (Seguer 78’), Nekkache. Remp: Demou, Chaâl - Entr. : Mouassa

     

    1.CS Sfaxien 6 4 1 1 13-4 / 13 pts
    2.MC Alger 6 3 2 1 7-7 / 11 pts
    3.Mbabane Swallows 6 1 2 3 8-10 / 5 pts
    4.Platinum Stars 6 0 3 3 6-13 / 3 pts

     

    Le Mouloudia termine second de son Groupe derrière le CS Sfax (Tunisie), il affronte le Club Africain (Tunisie) 1er du Groupe A en 1/4 de Finale avec match retour chez l'adversaire

     

     1.Club Africain (Tunis) 6 4 0 2 13-6 / 12 pts
    2.FUS Rabat 6 3 0 3 9-8 / 9 pts qualifié confrontation directe [2 1 0 1 4-3 ]
    3.KCCA (Kampala) 6 3 0 3 8-12 / 9 pts éliminé confrontation directe [2 1 0 1 3-4 ]
    4.Rivers United (Port Harcourt) 6 2 0 4 6-10 / 6 pts

     

     

    1/4 de Finale

     

    Samedi 16.9.2017 au "5 juillet" 1/4 de finale Aller coupe de la CAF MCA-Club Africain (Tunisie) 1-0  Nekkache (9’) - Arb: El Jaafari,Yahia Nouali, Lahcen Azgaou (Marocains) - Averts : Benyahia 37’, Khelil62’, Tekhili 90’+3 (CA) , Amada 75’ (MCA)

    MCA : Chaouchi, Azzi, Boulekhoua (Hachoud 87’), Bouhenna, Demou, Cherif El Ouezzani , Karaoui, Amada (Bendebka 83’), Balegh (Seguer 78’), Aouedj, Nekkache - Remp: Barnabas, Boudebouda, Mansouri, Chaâl  - Ent : Bernard Casoni

    CA :Tekhili, Khelil, Nicolas (Khelifi 90’+4), Habbed, Benyahia (Zemzimi 69’), Dekhili, Aguerbi, Abdi, Chenihi, Touka, Khalifa. Ent : Marco Simeone (italie)

     

    Dimanche 24.9.2017  à Radès Tunis 1/4 de finale coupe de la CAF retour  Club Africain (Tunisie) - MC Alger 2-0 Zemzemi (21' penalty), Khalifa (82') Arbitres: Thierry Nkurunziza, Hervé Kakunze (Burundi), Berhe Tesfagiorghis (Ethiopie) - Avert. : Chaouchi, Azzi (MCA)


    Club Africain:  Dkhili, Abdi, Opoku, Jaziri, Dhkilalli (Benyahia 72'), Zemzemi (Derragi 74'), Khalil, Belkhiter, Khefifi (Aounallah 87'), Chenihi, Khalifa - Entr: Simeone Marco


    MCA:  Chaouchi, Azzi, Boulakhoua, Demmou, Bouhenna, Amada, Chérif El Ouazani, Karaoui (Hachoud 88'), Balegh (Seguer 55'), Aouadj (Amachi 68'), Nekkache - Remp: Barnabas,  Boudebouda, Bendebka, Chaal - Entr : Casoni

     


    votre commentaire
  • La Tragédie du "20 Août" : le 26 Novembre 1982

     

    La Tragédie du "20 Août"

     

    "entre négligence et insouciance"

     

    A chaque match important les entraîneurs et dirigeants des clubs Algériens exhortent leur supporteurs à venir en masse et remplir les gradins afin de soutenir leur équipe. A chaque victoire ils louent le mérite de ces supporteurs. A chaque sanction assorti d'un huis clos, joueurs, dirigeants et coachs regrettent l'absence de leur supporteurs....on comprend ainsi l'importance des fans dans une rencontre sportive mais quand ce supporteur subit une injustice ou qu'un malheur le frappe qui s'en soucie, qui s'en souvient, qui vient à son secours ne serait-ce moralement ????

    Comme un peu partout dans le monde, le sport Algérien a connu des moments de Gloire, de malheurs mais aussi de tragédies....le Football avec le RC Kouba qui a fait le deuil à ses jeunes joueurs morts dans un accident de la route du coté de M'Sila, le Handball avec la perte de ses internationaux à Bosphore en Turquie.....le décès de Tayeb Amrous, de Hocine Benmiloudi, de Hocine Gasmi sur un terrain de Football , la mort subite après un effort physique comme c'était le cas avec le jeune Moussa Benazzouz, la mort de jeunes supporteurs dans une enceinte sportive suite à des chutes, des altercations , un arrêt cardiaque ou à cause des "conneries de Galeries"...lister ces événements tragiques rend nos cœurs tristes pour leur pertes mais surtout pour l'oubli des uns et des autres....qui s'en souvient, qui en parle ????

    Etant témoin et victime de la plus grande tragédie qu'a pu connaitre le Football Algérien, je voulais revenir par l'image sur le drame du stade du "20 Août" afin de l'immortaliser pour que nul n'oublie.

    La Tragédie du "20 Août" : le 26 Novembre 1982

    Dans la perspective de la première participation à une coupe du Monde le football a retrouvé ses titres de noblesse et toute sa verve, Le championnat connaissait un engouement populaire extraordinaire.Un match explosif était programmé à Alger.C'était un vendredi pas comme les autres, plus précisément le 26 Novembre 1982, le Mouloudia avait rendez vous avec le NAHD dans un derby pimenté qui a alimenté les discussions durant toute une semaine pour la simple raison que la star "sang et or" Madjer faisait son retour au NAHD après que son transfert au Mouloudia ait été interdit par la FAF, alors que de l'autre coté la star "vert et rouge" Alilou Bencheikh retrouvait sa grande forme.

    En guise d'entrée, les supporteurs avaient droit à un alléchant IR Tidjara (OMR)-JSD (Jijel), un match de bonne facture qui a vu la victoire des gars de Ruisseaux sur le score de 1-0.....heureux de leur petite victoire, les joueurs locaux ont partagé leur bonheur avec tout les présents dans une atmosphère très festive.....quand le stade explosa dès l'apparition des Nahdistes et Mouloudéens, l'échauffement des deux équipes s'est déroulé sous les applaudissements et l'anxiété des uns et des autres.

    Après quelques minutes de courses, d'étirements, de passes et contrôles, l'arbitre ordonnait à tout les joueurs de regagner le tunnel pour faire leur entrée sur le terrain afin d'en découdre sportivement......on assista alors aux salutations d'usage, les poignets de main de fraternité, les embrassades entre internationaux et amis.....le Kop Husseindéen chantait Madjer, le virage Mouloudéen (où je me trouvais) glorifiait Alilou et Bouiche.....le toast terminé; le capitaine Nahdiste choisit le coup d'envoi , Ait El Hocine et Guenoun allaient entamer la partie quand subitement.......la catastrophe, la toiture du virage a cédé sous le poids des supporteurs...

    images, souvenirs et .......oubli

    ce n'est pas le cas de Manchester United à Munich (1958), de Heysel en Belgique (1985) , de Hillsborough à Liverpool (1989), de Furiani à Bastia (1992).

    La date du 26.11.1982 ne doit pas être oubliée, comme celle du 11.3.1956 ou du 7.8.1921 certes symbolique mais importante pour l'histoire et la mémoire collective.

    Allah yeraham les morts (8 selon un bilan officiel, beaucoup plus selon les témoignages) , Allah yechfi les blessés.


    votre commentaire
  • "Chaâbi" et le Mouloudia : Hadj Menaouer

     

    Menouar Kerar

    "Hadj Menouar" le Mouloudéen 

     

     

    Né à la Casbah d`Alger en 1913. Issu d`une famille modeste originaire de Aîn Assila (Bordj Ménaïe) Hadj Menouar, de son vrai nom Menouar Kerar, dut se mettre très tôt au travail pour faire vivre sa famille: Privé d`instruction, ne sachant ni lire ni écrire, il était par contre doué d`une mémoire phénoménale. Emmagasinant des centaines de Qacidas même les plus longues, il devint rapidement une véritable encyclopédie. Il s`est intéressé très jeune à la musique et fut encouragé par K`hioudji . Il apprenait tout ce qu`il entendait auprès des maîtres de son époque tels que Mustapha Driouech, Kouider Ben Smaïl, EI-Ounnas Khmissa, Saïd Laâouar, cheikh Saïdi et d`autres encore.

     

    "Chaâbi" et le Mouloudia : Hadj Menaouar


    Deux qualités étaient absolument nécessaires aux chanteurs pour réussir. une mémoire sans faille et une voix puissante. Il n`était pas question de se présenter au public lisent ses textes. Le micro n`existant pas, il fallait de la voix pour se faire entendre et s`imposer au public. Toutes ces qualités Hadj Menouar les possédait. Le chanteur n`était accompagné à l`époque que par les instruments de percussion comme le Deff, le Bendir, le tar. Celui qui a introduit des instruments comme le violon, la mandoline, le Qanoun dans le m'dih , c`est cheikh Ben Kouider.

    Hadj Menouar a conservé de la vieille tradition l`utilisation du tar pour s`accompagner; il était le maître incontesté de cet instrument à tel point qu`il a été surnommé ``le Prince du Tar `` par Ahmed Lakchal qui l`a introduit à la radio. S`occupant surtout du Med`h et se spécialisant longtemps dans les neutres religieuses du genre sa célébrité s`étendait de jour en jour; il anima de nombreuses fêtes familiales ou publiques, recevant le meilleur accueil auprès de la population qui aimait sa voix forte et mélodieuse. Mahieddine Bachetarzi l`engagera dans la partie concert de ses tournées théâtrales et le fera connaître dans toutes les régions du territoire. Il a enregistré une dizaine de disques vers les années 50 chez Pathé-Marconi dont une chansonnette qui s`intitule Khemous alik oue serre aliya, paroles écrites par El-Anka. Nerveux, alerte mais généreux et serviable, il était disponible pour répondre à toutes sortes de questions que lui posaient les jeunes qui venaient au métier. Il était employé pendant longtemps en qualité d`agent de service à l`ex- RTA, mais cette dernière n`a pas tellement, de son vivant, su profiter de ses capacités artistiques. Il avait la particularité de jouer du tar tout en chantant. Il jouait d`autres instruments, mais il ne l`exhibait jamais. El-hadj Menouar avait participé, aux côtés d`El-Hadj El- Anka et Hadj M`Rizek, à un spectacle organisé au profit de la famille de cheikh Khelifa Belkacem, qui venait de décider le 4 novembre 1951. Le gala a eu lieu le 20 mars 1952 à la salle Ibn Khaldoun (ex-pierre Bordes), l`animation était assurée par Othmane Boujuetaïa. Il devait interpréter ce soir-là deux chansons: Ya tbib aref daya et A lalla el batoul.

    Il aimait se produire durant le mois de Ramadhan dans les cafés et préférait chaque année le café de Djamaâ Farès (ex-Djamaâ Lihoud) et celui de Touadjine, dans le quartier de Tijditt à Mostaganem. Il mourut le 7 novembre 1971 à El- Madania (Alger).


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires